Faites un don
Taille du texte
English

Historique

Notre histoire

La Clinique juridique communautaire de Hamilton a été créée le 1er avril 2010 à la suite de la fusion de trois cliniques juridiques communautaires indépendantes qui œuvraient dans la ville depuis plus de 30 ans, à savoir Dundurn Community Legal Services, Hamilton Mountain Legal & Community Services et McQuesten Legal & Community Services. Les cliniques ont fusionné afin de pouvoir fournir des services juridiques à plus de personnes à faible revenu dans la ville de Hamilton.

Également en 2010, la clinique et le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara (CSCH/N) ont conclu une entente prévoyant la prestation de services en français en matière de droit de la pauvreté à Hamilton. La clinique est bilingue et compte une équipe francophone. Avec l’appui du CSCH/N, nous entretenons des relations communautaires avec les Francophones de Hamilton.

La clinique est gérée par un conseil d’administration formé de bénévoles et est financée par Aide juridique Ontario. Toute aide est privée et confidentielle.

Nous offrons nos services aux personnes à faible revenu de tous les coins de la ville de Hamilton, notamment Mountain, Stoney Creek, Dundas, Ancaster, Waterdown, Flamborough, Mount Hope, Glanbrook et Winona.

Notre but est d’être aussi accessible que possible aux personnes susceptibles d’avoir besoin de nos services. Nous sommes résolus à adapter nos services de façon à combler les besoins de la communauté, et à travailler de concert avec les particuliers, les groupes et les fournisseurs de services afin de promouvoir les droits juridiques et l’accès à la justice. Notre personnel et les membres du conseil d’administration sont actifs au sein des réseaux, organismes et coalitions aussi bien locaux que provinciaux afin de réaliser cet objectif.

Notre clinique est accessible aux personnes handicapées. Au besoin, nous prendrons des dispositions pour obtenir les services d’un interprète.

Notre histoire avant la fusion

En 1967, le gouvernement de l’Ontario a présenté un projet de loi prévoyant la création du régime d’aide juridique de l’Ontario. L’Ontario a été officiellement la première province à financer l’assistance juridique. La promotion de l’accès équitable à la justice pour les personnes démunies est depuis lors restée le principe directeur de l’aide juridique dans la province.

L’objet des cliniques juridiques communautaires était de combler les lacunes des services aux personnes à faible revenu. L’idée était de fournir ce qu’on appelle maintenant des services en matière de « droit de la pauvreté », ainsi que dans des domaines du droit tels que le bien-être, les différends entre locataires et propriétaires, l’indemnisation des accidentés du travail et l’assurance-emploi. La première clinique ontarienne a été la Parkdale Community Legal Services, qui a ouvert ses portes en 1971 à Toronto.

La première clinique juridique de Hamilton s’appelait Strathcona Community Legal Services. À compter de 1976, elle a desservi le cœur du centre-ville, à l’ouest des secteurs de Flamborough et de Dundas. Elle est par la suite devenue la Dundurn Community Legal Services. La clinique s’est déplacée à quelques reprises mais avait un bureau fort affairé à Jackson Square jusqu’à la fusion de 2010.

La McQuesten Community Legal Services a été constituée en 1978, desservant l’est de Hamilton, des parties de Stoney Creek et de Winona, jusqu’à la fusion. Cette clinique résulte des nombreuses démarches entreprises par la McQuesten Community Association, qui s’attaquait à la criminalité chez les jeunes dans les quartiers et à d’autres problèmes touchant les quartiers. McQuesten a été la première clinique de Hamilton à obtenir des fonds du régime d’aide juridique provincial.

La Mountain Community Legal Services a été lancée par des membres du conseil d’administration de Dundurn et par d’autres citoyens qui avaient constaté que le secteur de Mountain avait besoin de services. La clinique a ouvert ses portes en décembre 1985, à Fenworth Plaza sur l’avenue Fennell. Composée d’un nombre restreint d’employés, elle a desservi les secteurs de Mountain, d’Ancaster et de Stoney Creek Mountain jusqu’à la fusion.

Les trois cliniques ont entretenu une étroite collaboration au fil des ans, autant au niveau de l’administration que du personnel. Elles ont commencé à tenir des assemblées générales annuelles communes et à fixer des objectifs communs permettant de mieux servir la communauté. Elles ont même un site Web commun. Il est par la suite devenu évident que, pour pouvoir accroître la quantité de services qu’elles étaient en mesure de fournir aux clients à faible revenu, les cliniques devaient se regrouper pour ne former qu’une seule organisation.

Les trois conseils d’administration et le personnel ont ensuite travaillé ensemble afin de constituer la Clinique juridique communautaire de Hamilton. Au début de 2011, le personnel déménagera au 100, rue Main Est.